Tango Argentin

Le Tango Argentin est-il une danse sensuelle?

C’est une question que l’on me pose assez fréquemment: le Tango Argentin est-il une danse sensuelle?

Voici la définition de sensuel:
“…Cette signification du mot Sensuel peut être extraite à partir de questions étymologiques et sémantiques. Sensuel est lato sensu tout ce qui a rapport à un sens — englobant tous ceux qui existent dans la vie humaine. De sorte que la sensualité signifie tout ce qui a rapport avec toutes formes de sensation causées par les cinq sens (audition, vue, odeur, goût, contact)...”
Source: wikipédia

Partant de là, de la non ambiguïté de la question (sensuel ne veut pas dire sexuel), je répond oui, le tango est une danse sensuelle.

Le tango appelle l’éveil des sens:
Le regard d’abord: on donne envie, par notre présence, notre prestance, notre démarche, notre danse, notre abrazo, et notre style, l’envie (ou non ;o)) de danser.
Attention donc (aussi) à votre habillement. Aller danser le Tango c’est aussi aller chercher la beauté. C’est une marque de considération pour les autres et pour cette culture argentine: les argentins s’habillent quand ils sortent. A deux heures du matin, dans le bus que l’on peut attendre plus de trois quart d’heure (aucune signalétique, viendra-t-il seulement?), un couple de 80 ans (à l’œil je dirais) était habillé comme on s’habille ici pour de très grandes occasions. Il était beau ce couple, à faire attention à eux, à l’autre, en pleine semaine, en pleine nuit. C’était un vrai spectacle visuel. Je m’en souviens encore, c’était en 2007. Merci à eux! VIVE LA BEAUTÉ!

Tango Argentin

L’odorat ensuite: quand on veut/accepte de danser avec “l’autre”, nous sommes très proche. Le nez de Madame arrive souvent à hauteur du cou de Monsieur, voir à hauteur d’aisselle. Et le nez de Monsieur au niveau du cuir chevelu. ATTENTION à votre odeur. Il est fort agréable pour une femme de danser avec un homme qui fleure bon le propre et le parfum (le parfum n’étant pas un cache-misère ;o)) et vice versa. Quand je dis attention, je dis attention, Mesdames et Messieurs,aussi à ce que vous mangez (ail/oignon) ou buvez (bière) ou fumez. Ces ingrédients particuliers que l’on transpire par les pores de la peau, laisse une odeur acre dans votre sillon…. et dans votre bouche. Respirez tant qu’à faire ce peu par le nez ;o) et prévoyez des pastilles au goût de frais. Votre partenaire sera plus à l’aise, plus confortable et donc plus concentré sur la danse!

Tango Argentin

Le toucher en troisième position: nous dansons dans les bras l’un de l’autre. Les mains crispées dans la colonne vertébrale, un abrazo qui écrase, une tête qui pousse,  sont à éviter. Pour danser des heures et des heures et des heures, et n’en avoir jamais assez, ne pas vouloir que ça s’arrête, passe par la qualité de l’abrazo. Se prendre dans les bras sans force mais tout de même avec de la présence… Je compare souvent l’abrazo/posture de l’homme et la femme à un moelleux au chocolat: il y a bien une structure, point rigide, qui permet de se rencontrer, et un coulant, quand le corps bouge en souplesse avec l’autre. A vos fourneaux, attendez je m’égare jajaja ;oD

Tango Argentin
©William Beaucardet

L’ouïe, enfin. Je pourrais la mettre aussi en première position puisque nous dansons sur la musique mais… selon que mon partenaire guide en musique ou non, va changer considérablement l’appréciation de cette danse. Idem si je n’arrive pas à faire aller ma danseuse dans mon jeu d’interprétation rythmique ou mélodique. Mais nous baignons dans la musique, elle nous met dans son atmosphère bien particulière, que je trouve à la fois chaleureuse, envoûtante, parfois piquante et riante. J’aime le TANGO!

EN PISTE!!

0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *