Livres Tango, livres argentins

Livres racontant le Tango, racontant l’Argentine
Belle intrigue et du suspens: Le Tango de la Vieille-Garde de Arturo Pérez Reverte
“Le tango, l’espionnage, le jeu relient les trois moments de ce roman d’amour et d’aventures, semé d’intrigues et de trahisons. Après avoir traversé un siècle flamboyant et tragique, Max et Mecha, tour à tour proie et chasseur, tireront lentement leur révérence dans la lumière crépusculaire d’une époque qui s’éteint.” seuil.com
Tango de Elsa Osorio
2 histoires en parallèle: celle du Tango à Buenos Aires début 20ème, vécu au travers de la classe populaire et la bourgeoisie, et celle du Tango aujourd’hui, à Paris aussi. Le Tango se raconte. Beaucoup de personnages à suivre et quelques soucis dans la traduction mais un vrai roman qui nous plonge dans une ambiance… Je vous le conseille.
Tango, du noir du blanc de Michel Plisson et Le Tango, passion du corps et de l’esprit de Nardo Zalko, deux livres documentaires à lire absolument!
Milonga, de Tony Cartano. C’est sulfureux, c’est engagé, c’est violent, c’est bruyant, c’est sensible aussi. Tony Cartano n’est pas Argentin et pourtant, sa manière d’écrire Milonga… on est à Buenos Aires, dans le coeur et dans la tête de personnages qui ne sont pas immigrés là-bas (vague de la fin XIXème, début XXème), mais bien d’Argentins qui ont dû quitter leur pays. C’et plutôt en deuxième partie que l’intrigue commence, après une longue présentation des personnages qui narrent chacun leur tour l’histoire. La question de la mémoire, des racines est ici abordée, avec l’histoire et le Tango de l’Argentine en guise de décor. On y est!
Femme couleur Tango d’Alicia Dujovne Ortiz
“Le Tango n’a pas qu’un seul rythme, disait-elle, et nous n’avons pas qu’un seul corps. Vous me voyez là, grosse, terne, la chair éteinte. Le corps de tous les jours, qui n’aime ni ne danse. Ni ne respire. Ni ne rayonne. Mais que résonne un petit Tango et mon corps devient couleur rubis. On peut voir au travers. Un carmin mouvant et brillant comme… comme…”
C’est l’histoire d’une prostituée qui part à Buenos Aires. Nous sommes au cœur des lupanars argentins, là où se dansait le Tango à la fin du 19ème. Mireille. Mireya. La rousse, la blonde. Elle rencontre Carlos Gardel qui la ramène à Albi. On est au cœur de l’interdit, de la naissance du Tango, des sentiments, des conflits….
Roman d’Alicia Dujovne Ortiz où la fiction se construit autour de l’histoire du Tango, de Buenos Aires, des mythes.
En savoir plus

Biographie de l’auteur de Mafalda: QUINO

Né à Mendoza en 1932, Quino est scénariste, dessinateur de bandes dessinées et auteur de dessins d’humour. Il est essentiellement connu pour avoir créé le personnage de Mafalda. Il a reçu de nombreux prix et récompenses dans son pays et dans tout le monde hispanique, les plus distingués, le Prix Quevedos (2000), et le prix international Gat Perich (2010). En 2014, Quino fête ses 60 ans de carrière et les 50 ans de son personnage Mafalda, apparu pour la première fois dans la presse argentine en 1964. Son oeuvre immense est éditée chez Glénat. Dernières parutions: Quino – 60 ans d’humour, Éditions Glénat, 2014. Mafalda – Intégrale 50 ans, Éditions Glénat, 2014.

En savoir plus sur http://www.salondulivreparis.com/A-la-une/Actualites/Argentine-a-l-honneur-en-2014/Quino.htm#vLGoGD8DPEuCdSpx.99

Mapuche de Caryl Férey, un policier que j’ai englouti le temps d’un week-end! Accrochez-vous bien c’est assez gore, terriblement troublant. L’histoire récente des argentins en trame de fond: les enlèvements sous la dictature militaire, les mère de la place de mai et la crise de 2001… L’histoire est vivante.

“…Trente ans ont passé depuis le retour de la démocratie. Détective pour le compte des Mères de la Place de Mai, Rubén recherche toujours les enfants de disparus adoptés lors de la dictature, et leurs tortionnaires…” source: http://www.babelio.com/livres/Ferey-Mapuche/368231

La revue de presse : Roger Martin – L’Humanité du 17 janvier 2013

Caryl Férey est la grande révélation du roman noir de la décennie. Si Zulu avait soulevé l’admiration, avec Mapuche, un roman bouleversant, il atteint au chef-d’oeuvre. Le récit est mené avec une virtuosité exemplaire. Suspense, action, agencement des diverses étapes de la narration, imbrication savante des points de vue, rien n’est laissé au hasard, et rarement pareille harmonie stylistique a été mise au service d’une histoire dont la violence, celle du monde extérieur comme celle nichée au coeur des protagonistes, bons comme salauds, n’apparaît jamais comme gratuite.

http://www.rtl.fr/actualites/culture-loisirs/livres/article/livre-mapuche-de-caryl-ferey-7748534167

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cours individuels et collectifs à Paris et stages en France

Vous aimez? Alors partagez ;o)