LE TANGO en Entreprises: Ateliers Team-Building

Pour des séances de Team-Building Tango en Entreprise, ou de coaching personnalisé, veuillez contacter Charlotte directement par mail : danserletango (at) gmail.com.

Les apports relatif à la pratique du Tango Argentin

Le Tango n’est pas qu’une danse sensuelle entre un homme et une femme.

Sur le plan individuel:

Le Tango permet d’acquérir une meilleure tenue, posture : Il faut se tenir droit, la tête haute. La marche du Tango se veut élégante et assurée.

Être sûr de soi: la personne qui guide (leader) propose à l’autre de marcher par le biais de son corps et de l’énergie qu’il emploie pour se faire. Si le « leader » hésite, le suiveur hésitera également. Ce dernier ne comprendra pas l’intention de celui qui le guide et fera certainement autre chose que ce qui lui était proposé. Il peut même vivre un certain malaise face à cette indécision. Le « leader » doit être clair avec ses intentions, il doit savoir ce qu’il veut obtenir.

Être à l’écoute de l’autre : La personne ne peut suivre celui qui la guide qu’en étant très attentif à celui-ci. Il ne peut penser à autre chose qu’à ce qui se passe sur le moment présent. Et si le suiveur se trompe (ou bien parce que l’intention du « leader » n’a pas été clairement entendue ou bien par manque de connaissance technique ou manque d’attention), le « leader » doit être suffisamment à l’écoute de l’autre pour se rendre compte de son erreur. Il doit pouvoir utiliser cette dernière pour continuer la danse.

Être plus concentré(e) : pour arriver à suivre le « leader » il faut pouvoir rester concentrer uniquement sur lui, dans le moment présent. Dès que le suiveur pense à autre chose pendant la danse, il se déconnecte et perd l’entente avec son partenaire. On oubli les tracas de la vie quotidienne, les obligations à remplir ultérieurement. On rentre alors dans un état presque méditatif, en symbiose avec l’environnement présent. On est en contact.

Par le biais du Tango, nous prenons conscience que :

– L’attitude physique que l’on adopte influence le jugement des autres.
– Si on ne parle pas la même langue que notre interlocuteur, on ne peut pas communiquer.
– Si je ne me mets pas au niveau de l’ autre, je ne peux pas l’emmener là ou je veux que nous allions / je ne peux pas le suivre là où il veut que nous allions.

Pour commencer la danse, il faut par le biais d’exercices spécifiques :

– Entrer en contact avec l’autre
– Commencer à marcher à deux
– Faire connaissance à travers les premiers mouvements
– S’adapter au niveau de l’autre afin que…
– … « leader » et suiveur se sentent en confiance et veulent continuer à danser ensemble
– Les niveaux de chacun s’améliorent
– Ils continuent de vouloir danser et progresser ensemble

Les exercices individuels et collectifs préparent chacun des danseurs à cette danse à deux :

1 Exercices individuels:

– Se préparer, se former pour être réactif et autonome, et donc, à mieux être avec l’autre: travailler la posture et l’équilibre, la tonicité (tout en douceur), ainsi que les pas de bases. Comprendre comment le corps fonctionne et apprendre le vocabulaire du Tango pour composer sa danse.

2 Exercices en binôme et l’incidence sur le collectif :

– Comprendre comment générer les mouvements, proposer des alternatives, des intensités différentes. Comprendre comment les suivre, c’est-à-dire d’une certaine façon les traduire. Se familiariser avec la technique, le mouvement, l’énergie, et la musique qui donne le rythme.

– Petite “pause” avec un exercice sur la confiance en l’autre et la juste écoute pour ne pas être dans l’anticipation. Cet exercice demande d’être pleinement présent et concentré aussi sur l’environnement extérieur, c’est à dire les personnes alentours.

– Travailler sa sensibilité et son autorité par la présence et l’attention à l’autre par le biais d’exercice de face à face (miroir): travail sur la confiance en soi, sur ce que l’on dégage. La concentration à l’autre (transmission/traduction) inhibe le stress : il n’existe rien d’autre que ce dialogue dansé.

– Mise en pratique sur la musique. Arriver à se déplacer ensemble, c’est-à-dire à deux, dans le groupe, et en rythme.

Voici une vidéo présentant les points communs entre Leadership et Tango, animé par Céline & Charlotte Millour:

N’hésitez pas à nous contacter si vous désirer mettre en place un atelier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cours individuels et collectifs à Paris et stages en France

Vous aimez? Alors partagez ;o)