Tango et Parinson

Reportage Tango et Parkinson pour Pèlerin Magazine

Pelerin

Voici l’article paru dans PÈLERIN magazine ce jeudi 7 septembre 2017:

Évoluer dans les bras l’un de l’autre crée  une obligation bénéfique: celle de sortir de soi. Il s’agit de se montrer sous son meilleur jour par respect pour l’autre, pour qu’il ait envie de rester dans la sphère intime qui se crée. Les partenaires se cherchent afin de parvenir à une dynamique commune. ” Charlotte Millour

Tango et Parinson Tango et parkinson

Photographie William Beaucardet.

Oui, danser le tango et se laisser transformer par lui dans l’exigence du mieux faire et/pour/donc du mieux être, change notre vie!

0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *