Lecture

Je suis en train de terminer la lecture de

dont voici un mini extrait:
“Le Tango n’a pas qu’un seul rythme, disait-elle, et nous n’avons pas qu’un seul corps. Vous me voyez là, grosse, terne, la chair éteinte. Le corps de tous les jours, qui n’aime ni ne danse. Ni ne respire. Ni ne rayonne. Mais que résonne un petit Tango et mon corps devient couleur rubis. On peut voir au travers. Un carmin mouvant et brillant comme… comme…”
C’est l’histoire d’une prostituée qui part à Buenos Aires. Nous sommes au cœur des lupanars argentins, là où se dansait le Tango à la fin du 19ème. Mireille. Mireya. La rousse, la blonde. Elle rencontre Carlos Gardel qui la ramène à Albi. On est au cœur de l’interdit, de la naissance du Tango, des sentiments, des conflits….

Roman d’Alicia Dujovne Ortiz où la fiction se construit autour de l’histoire du Tango, de Buenos Aires, des mythes.
En savoir plus

A écouter en parallèle: Carlos Gardel:
  

2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *