Lucrecio Robledo et Vincent Hodin

Lucrecio Robledo et Vincent Hodin

Lucrecio RobledoLucrecio Robledo:

vincenthodin.lucreciorobledo@gmail.com

“Issu d’une famille argentine, je suis né à Córboba (800 km de Buenos Aires). Le mouvement du corps m’a toujours intéressé. Mes premiers souvenirs sont de l’école primaire où avant d’entrer en classe, nous dansions une Chacarera ou un Gato (danses folkloriques) parce que le professeur nous trouvait plus attentifs ensuite. Vers 15 ans, au Lycée, j’ai pris par hasard, pour accompagner une amie, à un cours de Tango, et cela m’a plu tout de suite. Depuis le Tango est entré dans ma vie comme une passion, ce, depuis 2008.

Le Tango était le déclic, j’ai repris par la suite des cours de danses folkloriques. J’ai commencé en parallèle les cours de danses classique et contemporaine avec différents « maestros » de Córdoba. Lors de ma 3ème année d’apprentissage du tango, je suis devenu l’assistant de ma professeure et j’ai ainsi commencé à enseigner le Tango en 2011.

Intéressé par la démarche d’enseigner (et d’apprendre par la même occasion), j’ai cherché des structures et des lieux où je pouvais donner des cours de tango. Ainsi depuis 2012, j’enseigne le Tango. Je ne cesse de me former, tout m’intéresse, la chorégraphie, le style improvisé milonguéro, créer…

Je peux dire que je connais le Tango sous beaucoup d’aspects et il continue de me fasciner.
J’ai découvert le Tango Queer ( où les rôles ne sont pas prédéfinis) à Buenos Aires et j’ai ouvert une pratique de tango sur ce thème à Cordoba en 2013. Chaque groupe d’élèves est différent. (j’enseigne à l’université depuis 2015) et je ne cesse d’apprendre à travers mes élèves professionnellement et personnellement. Je m’intéresse beaucoup au mouvement comme communication avec l’autre. Ce qui se produit lors de la rencontre. J’espère vraiment pouvoir partager, transmettre au monde la magie qu’est la danse ! Et surtout celle du Tango. Pour qu’elle devienne un passe-temps, un hobbie, une passion, une thérapie. Pour moi elle devient un voyage cette année.”

Vincent HodinVincent Hodin:

vincenthodin.lucreciorobledo@gmail.com

“J’ai découvert le Tango Argentin en 2013 lors d’un voyage en Argentine. Après mon premier cours, après ma première milonga, j’ai su que quelque chose m’avait happé et que rien ne serait plus comme avant ! J’ai ainsi commencé une formation dans un studio de tango a fréquence de cinq heures par jour pendant huit mois. J’ai voyagé de Buenos Aires à Cordoba pour suivre l’enseignement de Lucrecio Robledo entre autres. J’ai été très vite attiré par le changement de rôle. Ainsi, je suis leader et follower et j’aime beaucoup pouvoir danser les deux rôles. C’est très riche et cela affine la compréhension de chaque rôle.

Je continue ma formation de retour en France auprès de Virginie Bournaud, à Paris.Cette danse me permet de comprendre mieux les mécanismes organiques du corps à travers l’improvisation mêlée à l’autre. Les mots que j’aime pour décrire cette danse : organique, connexion, créativité, expression. Je danse depuis douze ans la danse contemporaine d’improvisation et le contact-impro.

J’anime des ateliers d’expression corporelle depuis des années.
2015-2016 : – enseigne le tango lors d’événements autour de cette danse, lors d’un festival internationnal de Tango queer / open roles à Saint Petersbourg (Russie)
– danseur-interprète dans la compagnie Dakshina, Daniel Phoenix Singh Dance Company basée à Washington DC, où j’ai chorégraphié un duo de tango (dansé par deux hommes).

Nous proposons
• // Des cours de tango réguliers, tous niveaux
• // Des workshops approfondis
• // Des cours intensifs, techniques
• // Des démonstrations (bal, mariage,milonga…)

Pour la Première fois en France et en Europe (été 2016), nous venons enseigner ensemble. Nous partageons les mêmes intérêts pour le Tango argentin. C’est une danse qui nous fait vibrer et dont il est impossible de décrocher. Nous dansons ensemble depuis plus de deux ans maintenant et essentiellement en Argentine. À Cordoba, Lucrecio a ouvert le premier cours de Tango avec possibilité de changement de rôle en 2013. Ainsi, parmi ses nombreux cours qu’il enseigne dans la semaine, un cours hebdomadaire est dédié au changement de rôle où chacun est invité à découvrir ce qu’il se passe pour l’autre lorsque nous sommes généralement guidé ou guideur.

Le Tango Queer (terme international inventé il y a plus de dix ans) signifie danser un tango hors des règles conventionnelles d’hommes guideurs et de femmes guidées. Néanmoins, il s’agit toujours de Tango argentin traditionnel, dans les respects de sa technique. À ne pas confondre avec le tango nuevo ou électro par exemple.

Justement, concernant notre enseignement, nous somme très attachés au côté traditionnel du Tango. Dans notre pédagogie, nous permettons aux étudiants qui le souhaitent, et nous les encourageons, à changer de rôle.

A la lecture de nos biographies, il est simple de comprendre que dansant d’autres styles, il est certain que nous appuyons notre technique sur de vastes outils : la technique de la verticalité dans la danse classique et ses pivots par exemple. L’improvisation et l’expression dans la danse contemporaine.

Nous pouvons assurer le déroulement musical d’une nuit de Milonga, dans le respect traditionnel des Milongas Porteñas.”

Vincent Hodin remplace Charlotte Millour sur toutes les activités pour l’année 2016 – 2017.

Cours individuels et collectifs à Paris et stages en France

Vous aimez? Alors partagez ;o)